Mon amitié à cette chère Agatha Raisin – 1

Agatha Raisin et la Quiche Fatale de MC. Beaton

« L’Agatha Raisin de M.C. Beaton est un véritable trésor national. » - The Times

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.
 
Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui. Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !

Site de l'éditeur pour lire un extrait : Albin Michel

Je ne pense pas qu'on puisse parler d'amour pour notre chère Agatha Raisin mais d'une amitié certaine oui! J'ai adoré ce premier livre de la collection des Agatha Raisin enquete. On y découvre une Agatha Raisin d'une cinquantaine d'année qui part enfin à la retraite pour vivre son rêve de vivre dans une petite campagne au loin des soucis! Mais au final, les soucis et les problèmes l'accompagnent. 

Agatha Raisin est la petite voisine arrogante et énervante qu'on peut avoir eu une fois dans notre vie, elle espionne, fait des petites remarques et parait hautaine (un peu comme moi d'après certains). Mais elle est aussi très gaffeuse et ça l'arrange plutôt bien. Elle n'aime pas s'ennuyer et est curieuse de tout. Est-ce que je m'y retrouve? Certainement que oui pour autant l'apprécier. De toute façon, nos livres preferes ne sont-ils pas ceux dans lesquels on s'imagine ? Qui nous font transporter avec eux? J'ai véritablement eu l'impression d'être l'une des voisines d'Agatha et de vivre dans ce merveilleux cadre. En plus, ça m'a redonné envie de visiter Londres et la Grande-Bretagne ! Tellement envie que j'ai emprunté un livre de voyage spécial Grande-Bretagne à la médiathèque malgré mon amour fou pour l'Italie. 

Je crois que j'aimerai être une Agatha plus tard, dans un petit village, rencontrer de nouvelles personnes et m'occuper comme je le peux. Néanmoins, je veux être une meilleure cuisinière et jardinière qu'elle ne peut l'être par pitié! 

De plus, je voue un culte au roman de Sherlock Holmes et j'adore Arsene Lupin. Agatha Christie fait également partie de mes références, alors Agatha Raisin ne pouvait que me plaire. Cependant, je suis assez étonnée que le roman ne soit traduit que maintenant car le premier "Agatha Raisin and the death quiche" date de 1992 (bien avant ma naissance ouf!)... Et marche apparemment superbement bien en Angleterre et à l'étranger. La France serait-t-elle encore en retard... Le genre "cozy mysteries" dont est issue les romans de MC Beaton ont l'air d'être complètement inconnu en France... C'est vraiment dommage. 

J'ai également lu le tome 2 qui est super aussi, on est moins sur la présentation des personnes et du cadre mais plus sur l'enquete et on apprend à découvrir les autres habitants en même temps qu'Agatha! Pour les personnes qui auraient trouvé le premier tome trop long à se mettre en place, sachez que le tome 2 est différent et moi, je suis toujours conquise! J'essaye également de relire le 1er tome et le 2nd en VO pour pouvoir prendre les suivants en VO car on en a pour encore longtemps avant de pouvoir connaitre la suite de notre chère amie détective!

Laisser un commentaire